Conseil en gouvernance et recrutement d’administrateurs 

Twitter LinkedIn E-mail RSS
formats

Ce qui ne tue pas rend plus fort, surtout quand on peut compter sur la force du collectif !

Aliath a assisté au petit-déjeuner du Grand Lille à Paris, mars 2013

Gontran Lejeune était l’invité de l’association « Le Grand Lille à Paris » sur le thème : « Et si reconnaître et accepter sa fragilité était une force ? ». Son témoignage, plein d’humilité, force l’exemple, à la fois, par les messages qu’il transmet et les valeurs humaines qui le sous-tendent.

Il raconte comment sa vie a basculé le jour où son entreprise de négoce de volailles fraiches, jusqu’alors florissante, est frappée de plein fouet par la grippe aviaire – 2006. En un rien de temps, le chiffre d’affaires de l’entreprise dégringole et la situation devient critique. S’il se refuse à licencier, il sait qu’il ne tiendra pas longtemps. Il est tenté de s’isoler, plein de déni pour un contexte qui lui échappe et puis il y a ce déclic. Il parle d’électrochoc, là où d’autres verront surtout le courage d’un homme qui prend son destin en mains. Il réunit tous ses salariés et en totale transparence ne leur cache rien de la gravité de la situation avouant même sa propre impuissance à trouver une solution.

La démarche est osée – le dirigeant s’est exposé comme peu l’auraient fait, elle n’en est pas moins un formidable appel au collectif qui ne se fait pas attendre pour réagir. En quelques heures, le corps social de l’entreprise, mis en confiance, responsabilisé, se mobilise pour penser une nouvelle stratégie pour l’entreprise. Elle sera finalement sauvée grâce au concours de tous et surtout d’un dirigeant hors pair qui aura compris qu’il y a beaucoup d’agilité dans la fragilité.

De cette expérience, Gontran Lejeune a développé une approche du management responsable en 4 clés :

  • la clé des sous, qui prône une relation transparente à l’argent dans l’entreprise corrélée à une double évaluation de la performance individuelle et collective.
  • la clé du nous, qui met en exergue la force du collectif à condition de le mobiliser en confiance et avec sincérité.
  • la clé des champs, qui souligne l’importance de la relation de l’entreprise avec son environnement et notamment sa responsabilité générationnelle.
  • la clé des autres, qui insiste sur l’importance d’une solidarité de proximité de l’entreprise avec son écosystème d’affaires (écoles, formation…).

(*) Gontran Lejeune est l’ancien PDG de la PME familiale Lejeune. Il a été le 30ème président du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD, 2008/2010). Il est actuellement directeur associé du cabinet de recrutement Bienfait & Associés, et membre du Conseil Economique et Social.

credit
© 2012 Aliath - Tous droits réservés